Aller au contenu

Comment obtenir mon accès à la profession?

Temps de lecture : 4 minutes — Mise à jour le 12 juillet 2022

En résumé

Si je choisis de lancer une activité en tant qu’indépendant.e en Wallonie ou à Bruxelles, je dois prouver que je dispose des connaissances de base en gestion d’entreprise. Une obligation pour enregistrer mon entreprise à la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE).

Pour certains secteurs d’activité, appelés professions réglementées, je dois également prouver que j’ai la compétence professionnelle requise pour exercer mon métier.

Pour m’aider dans mes démarches, le guichet d’entreprise et le comptable sont mes interlocuteurs privilégiés.

L’accès à la profession, c’est quoi ?

  • Si je me lance comme indépendant.e en Belgique, je dois remplir certaines conditions et répondre à la réglementation. Pour certains secteurs d’activités, l’une des conditions pour lancer mon entreprise à Bruxelles et en Wallonie est d’avoir l’accès à la profession.
  • Il s’agit d’un document prouvant que je possède les capacités et les compétences requises pour entreprendre dans le secteur de mon activité.

Ai-je besoin de l’accès à la profession ?

Je dois fournir une preuve de compétence professionnelle si je me lance dans l’une des activités suivantes à Bruxelles ou en Wallonie :

  • Alimentation : restauration, traiteur, boulangerie-pâtisserie, boucherie-charcuterie, import et export de produits agricoles et, à Bruxelles uniquement, grossiste en viandes.
  • Construction : gros-oeuvre, plafonnage, cimentage, carrelage, toiture, menuiserie, vitrerie, chauffage, climatisation, sanitaire.
  • Véhicules : vente et réparation de cycles et véhicules à moteur.
  • Soins aux personnes : coiffure, esthétique, soins optiques, soins dentaires, pompes funèbres et, à Bruxelles uniquement, technicien dentaire, pédicures et massages.
  • Autres : installation-frigoriste et, à Bruxelles uniquement, dégraissage-teinturerie.

A noter que certaines activités en restauration n'exigent pas l’accès à la profession. C’est le cas par exemple des sandwicheries ou des friteries. Il est donc important de vérifier les exceptions pour Bruxelles et la Wallonie.

Je peux retrouver les informations détaillées par secteur d'activité sur les sites dédiés economie-emploi.brussels et economie.wallonie.

Dans certains cas particuliers je n’ai pas besoin de l’accès à la profession. C’est par exemple le cas si je reprends une activité existante ou si je continue l’activité de mon conjoint décédé. Mon guichet d’entreprise ou mon comptable sont là pour me renseigner.

Ai-je déjà mon accès à la profession ?

Je peux prouver ma compétence professionnelle par :

  • Un diplôme valable lié à l’activité à exercer.
  • Une expérience pertinente dans le secteur d’activité.

En cas de doute sur la validité de mon diplôme ou de mon expérience, je m’adresse à mon guichet d’entreprise qui le vérifiera pour moi.

Et si je ne suis pas de nationalité belge ?

  • Si je suis ressortissant de l’Espace économique européen, mon expérience acquise dans mon pays peut être prise en compte. Il me faut alors la prouver par un document officiel délivré par mon pays d’origine, mentionnant mon expérience et mes formations. Ce document est appelé une attestation C.E.
  • Be-Assist répond à mes questions sur les professions réglementées en Belgique, leurs conditions d’accès et me réfère aux autorités compétentes selon mon activité.
  • Quel que soit mon pays d’origine, je vérifie si mon diplôme me donne accès à la profession en Belgique. Mon guichet d’entreprise peut également le vérifier pour moi.

Comment obtenir la preuve de mes compétences professionnelles ?

Si je n’ai pas de diplôme ou d’expérience valable (en Belgique),  je dois réussir l’examen du jury central afin d’obtenir mon accès à la profession. Je retrouve toutes les informations pratiques (conditions, modalités d’inscription et dates d’examen) sur les sites dédiés pour la Wallonie et Bruxelles.

Bon à savoir

Pour certaines activités spécifiques, je peux aussi avoir besoin d’une licence et/ou d’une autorisation complémentaire (par exemple permis d’environnement, licence d’exportation, autorisation de fabrication et de commercialisation de denrées alimentaires, etc.). Mon guichet d’entreprise vérifiera les conditions de départ et les autorisations nécessaires pour me lancer.

Retour en haut de page