Aller au contenu

10 ans au service de l’entrepreneuriat populaire

20 septembre 2021

Plus de 50 millions € injectés dans l’économie belge, microStart : dix ans au service de l’entrepreneuriat populaire

 

Depuis sa création, en 2011, microStart aide avec succès les exclus du système bancaire classique à créer et à développer leur entreprise par le biais de microcrédits et d’un accompagnement gratuit et personnalisé. Et le numéro un de la microfinance belge ne compte pas en rester là !

 

Vendredi 17 septembre 2021 — Depuis maintenant 10 ans, microStart, leader du microcrédit professionnel en Belgique, aide les (futurs) petits entrepreneurs qui n’ont pas accès au crédit bancaire à se lancer ou à développer leur entreprise, notamment grâce à des prêts pouvant aller jusqu’à 25 000 € et un accompagnement personnalisé et gratuit.

Lors de sa création, microStart a pu bénéficier du soutien de nombreux partenaires, dont l’Association pour le Droit à l’Initiative Économique, le pionnier européen en matière de microcrédit, BNP Paribas Fortis et le Fonds Européen d’Investissement. Ces partenaires et actionnaires historiques de microStart ont été rejoints par AG Insurance et Partena Professional.

« 10 ans d’existence, c’est 10 ans d’expertise dans le microcrédit, c’est 10 ans d’engagement au service de l’entrepreneuriat populaire, aux côtés des créateurs d’entreprises et d’emplois en Belgique », se réjouit Dirk Dewitte, CEO de microStart.

Lutter pour le droit à l’initiative économique

microStart défend l’idée que, quels que soient son genre, son origine, son parcours professionnel, son niveau académique ou sa situation financière, chacun dispose d’un droit inaliénable à l’initiative économique. 

« Célébrer les 10 ans de microStart, c’est bien sûr regarder en arrière le chemin parcouru. Depuis 10 ans, aux côtés de ses clients, partenaires et bénévoles, microStart fait preuve d’un engagement à fort impact dont les chiffres parlent d’eux-mêmes », explique Dirk Dewitte. 

Chaque année, microStart aide ainsi plus de 600 personnes à créer ou développer leur petite entreprise. En 10 ans, microStart a financé près de 4500 indépendants et accompagné près de 8000 personnes. Avec 6031 microcrédits octroyés, microStart a déjà injecté plus de 50 millions € dans l’économie nationale, contribuant ainsi à créer et consolider plus de 7000 emplois

Un succès que Sa Majesté la Reine Mathilde nous fera l’honneur de fêter avec microStart, en visitant son site de Charleroi, ce 21 septembre 2021. À cette occasion, la Reine s’entretiendra avec les équipes locales de microStart et prendra part à une table ronde sur les enjeux de l’entrepreneuriat des femmes et de l’accès au crédit, avec des entrepreneurs financés par microStart.

Une mission encore loin d’être accomplie

Mais, cet anniversaire n’est pas seulement une occasion de se réjouir du parcours accompli. C’est également l’occasion de se projeter vers l’avenir. Et force est de constater qu’il y a encore beaucoup de travail à entreprendre pour faciliter l’accès au crédit des micro-entrepreneurs.

Chaque année, en Belgique, plus de 100 000 entreprises sont créées, dont près de 90 % sont des microentreprises. Pourtant, le marché de la microfinance reste encore embryonnaire. L’ensemble des acteurs du microcrédit ne parvient à toucher qu’environ 1 000 personnes par an, alors que la demande est estimée entre 50 et 80 000 microcrédits par an par le Réseau Européen de la Microfinance. 

Selon plusieurs études de Graydon, Unizo et UCM « 60 % des créateurs d’entreprises éprouvent des difficultés à accéder au crédit bancaire. Pire, plus de 80 % d’entre eux déclarent ne pas avoir été informés d’autres solutions de financement possibles au moment du refus de leur organisme de prêt. »

La voix économique des (futurs) micro-entrepreneurs                

Il existe pourtant une forte dynamique entrepreneuriale parmi les exclus du crédit bancaire. Malheureusement, en raison de différents freins — notamment les lourdes et complexes procédures administratives, les langues, le manque d’accès au financement ou encore la méconnaissance des services d’accompagnement —, il arrive fréquemment qu’ils abandonnent rapidement leur projet. « C’est dommageable, car le microcrédit représente une des réponses au problème du chômage »poursuit le CEO de microStart

En ces temps de crise, créer son entreprise peut sembler être une idée contre-intuitive. Et pourtant, l’envie d’entreprendre reste intacte. Les chiffres sur la création d’entreprises dans le pays en 2020 en sont la preuve. L’entrepreneuriat constitue une solution à l’inclusion et à l’accès à l’emploi.

Chez microStart, plus de la moitié des clients sont des starters. Leur nombre a significativement augmenté, suite à la crise de la Covid. En effet, créer son propre emploi est un moyen de rebondir après un licenciement et permet ainsi de surmonter la crise.

Pour sensibiliser les décideurs politiques et économiques, microStart et ses nombreux partenaires organisent d’ailleurs chaque année la MicroStarters’ Week, qui met en avant le microcrédit et les réalisations de ses clients micro-entrepreneurs. L’évènement est également l’occasion d’interpeller nos dirigeants sur les différents freins qui font encore trop souvent obstacle à l’entrepreneuriat populaire.

En capitalisant sur son succès et en renforçant son modèle économique et sa flexibilité, microStart continuera donc d’actionner des leviers stratégiques et opérationnels pour que chaque personne avec le désir d’entreprendre puisse le faire et prendre son destin en main. 

« Depuis sa création, microStart est imprégné de valeurs fortes de confiance, de justice sociale et d’émancipation qui ont toujours guidé son action. Pour les prochaines années, notre ambition reste avant tout de devenir le partenaire de confiance des créateurs d’entreprises et d’emplois en Belgique », conclut Dirk Dewitte.

microStart c’est :

  • 5 agences
  • 10 permanences
  • 1 agence digitale
  • 37 salariés
  • 130 bénévoles actifs

En 10 ans d’activité, c’est aussi un impact chiffrable de :

  • 6031 microcrédits décaissés
  • 4500 entrepreneur.e.s financé.e.s
  • 9000 personnes accompagnées et formées
  • 50 millions injectés dans l’économie belge

Pour un impact concret de :

  • 31 % de femmes soutenues
  • 75 % de taux de pérennité à 2 ans
  • 1,6 emploi créé par entreprise financée
  • SROI : Pour 1 € investi par microStart, la collectivité en reçoit 4 € 

Quelques dates clés : 

  • 2011 : Lancement de microStart en Belgique.
  • 2012 : microStart reçoit le prix fédéral 2012 de la lutte contre la pauvreté.
  • 2013 : Ouverture des agences de Gand et Liège. microStart prend la présidence de l’European Microfinance Network(jusqu’en 2017).
  • 2014 : Ouverture des agences d’Anvers et de Charleroi. AG Insurance devient actionnaire. 
  • 2015 : 10 millions € injectés dans l’économie nationale. 
  • 2016 : Partena Professional devient actionnaire. 
  • 2017 : L’étude d’impact de l’action de microStart révèle que 1 € investi dans le programme de microStart rapporte 4 € à la collectivité. 
  • 2018 : 30 millions € injectés dans l’économie nationale. 4000 microcrédits octroyés.
  • 2020 : face à la crise COVID19, microStart lance un ambitieux plan de relance d’une ampleur sans précédent (1,2 Mio €) pour soutenir les petits entrepreneurs. 
  • 2021 : microStart fête ses 10 ans d’existence avec un bilan de 50 millions € injectés dans l’économie nationale et plus de 6000 microcrédits octroyés.