Aller au contenu

Étude d'impact 2021

24 janvier 2022

Télécharger l'étude
 

3ème étude de l'impact social de microStart :
le
microcrédit accompagné en Belgique est un accélérateur d'emploi au service de la collectivité

 

Tous les trois ans, microStart mesure l’utilité et l’efficacité de son action auprès des entrepreneurs qu’elle a financés et accompagnés en Belgique à travers une étude de son impact socio-économique et l’évaluation de son retour social sur investissement (SROI).

Malgré la crise qui a touché de plein fouet et si durement les entrepreneurs, les résultats de l'étude réalisée par KPMG et publiée en cette fin janvier 2022 confirment que l’action de microStart soutient la création d’entreprises pérennes, que l’entrepreneuriat crée de l’emploi et favorise une insertion professionnelle durable. Le microcrédit accompagné, en soutien à la création et au développement d'entreprises, génère des bénéfices au-delà de son coût et reste un investissement rentable pour la collectivité.
 

Une insertion professionnelle durable des entrepreneurs 

Qu'ils soient financiers, administratifs ou encore liés à la langue, les entrepreneurs soutenus par microStart rencontrent de nombreux freins à la création d'entreprise. Malgré ces obstacles, ils créent  des entreprises durables : 70% des entrepreneurs financés pour créer leur entreprise sont toujours en activité après deux ans. Sur l’ensemble des personnes financées, 82% sont en situation d’emploi, en tant qu'indépendant ou salarié, à la date de l’enquête.
 

Des entrepreneurs qui créent de l'emploi

Soutenir la création d’entreprise permet aussi de créer de l’emploi avec tout d’abord l’auto-emploi de l’entrepreneur puis les emplois des salariés embauchés: chaque entrepreneur financé et toujours en activité crée ou maintient en moyenne 1,6 emploi (incluant le sien). 17% des entrepreneurs en activité ont créé au moins un emploi salarié et 27% d’entre eux  prévoient recruter au moins un salarié dans les 12 prochains mois.
 

Un investissement rentable pour la collectivité

1€ investi dans l’activité du microcrédit accompagné de microStart rapporte 2,53€ à la collectivité après 2 ans. Le coût de l'action de microStart, l’activité du microcrédit accompagné, mobilise de nombreux financements, publics et privés, qui permettent à microStart de financer et d’accompagner des entrepreneurs dans la création et le développement pérenne de leur entreprise. Cet investissement génère, dès la deuxième année, des retombées économiques positives pour la collectivité grâce aux contributions fiscales et sociales générées par les revenus de leurs activités et aux coûts évités que représente la diminution des allocations sociales dont bénéficiaient certains entrepreneurs accompagnés avant le soutien de microStart. 
 

 

Ces résultats confortent ainsi notre volonté de donner une chance à toujours plus de porteurs de projets et d'entrepreneurs et de soutenir cette volonté d'entreprendre. Nous ambitionnons de continuer notre combat pour l'accès au financement et à l'entreprenariat pour tous et ainsi décupler notre impact en Belgique. 

Dirk Dewitte, CEO de microStart

 

Supporter microStart pour financer et accompagner les entrepreneurs partout en Belgique, c'est contribuer concrètement à la cohésion sociale, à la création de valeur, mais aussi permettre à toutes celles et ceux qui en ont le projet, de réaliser leurs rêves.

Daniel Thielemans & Olivier Brissaud, Présidents de microStart

 

Paroles d'entrepreneurs

Françoise, pédicure médicale à Seraing 

“C’est à la suite de mon licenciement que j’ai décidé de me mettre à mon compte en tant que pédicure médicale. Je découvre alors microStart et m’inscris aux cours de préparation à l’examen de gestion, cinq jours de formation vraiment utiles et qui m’ont permis de réussir mon examen. J’ai pu démarrer mon activité en juillet 2020 tout en conservant mon droit à l’allocation chômage grâce à la mesure tremplin. microStart a financé l’achat de mon véhicule pour mes déplacements et m’a conseillé pour mon activité. Je me suis faite une première clientèle et mon activité a évolué rapidement. J’ai toujours travaillé comme salariée et je n’avais pas le rêve d’entreprendre. Pourtant aujourd’hui c’est comme un rêve qui se réalise. J’apprécie gérer mon temps et être mon propre patron. Bien que l’aventure entrepreneuriale implique beaucoup plus d’heures de travail, j’en retire une satisfaction totalement différente.“